mai

nous fêtons les Didier, Dieter, Guibert !

Saint Didier évêque de Vienne mort vers 607. Saint Didier, parce qu'il dénonçait les scandales de la cour, fut assassiné par la Reine Brunehaut, cette fameuse reine des Francs que le roi Clotaire II condamna à un supplice atroce : elle fut trainée par un cheval au galop alors qu'elle était attachée à sa queue par les cheveux, un bras et une jambe.
Le prénom Didier vient de "desideratus" qui signifie "qui est désiré" (étymologie latine).

Saint Guibert de Gembloux, Bénédictin à Gorze, mort en 962.
Le prénom Guibert signifie "brillant au combat" (étymologie germanique).

  • Qui sème les haricots à la saint Didier, les récolte par poignées.

cela s'est passé un 23 mai :
23 mai 1784 : invention des lunettes à double foyer par Benjamin Franklin
Benjamin Franklin fait partie des figures les plus illustres de notre histoire. Si son invention la plus connue reste le paratonnerre, il a aussi inventé les lunettes bifocales.

Benjamin-Franklin-bifocalsAu fil des jours de mai... - Page 2 Bifoca10

Le 23 mai 1784, en ayant assez de changer de lunettes constamment à cause de sa myopie et de sa presbytie, Benjamin Franklin mit au point les lunettes à double foyer.
Dans une lettre rédigée en 1785, il explique les difficultés qu’il rencontre pour voir à la fois de près et de plus loin. Textuellement il dit ne pas être capable de voir "le contenu de son assiette et le visage des autres personnes à table". Il disposait bien de deux paires de lunettes, mais dans ce cas précis, c’était bien évidemment très inconfortable et inadapté. Il a donc l’idée de faire couper des verres en deux, et de les utiliser pour n’en faire qu’un. Ainsi la partie basse lui servait à lire alors que la partie haute lui autorisait à porter son regard plus loin.

Au fil des jours de mai... - Page 2 Presby10

Une jeunesse marquée par l’imprimerie et l’écriture
Benjamin Franklin estné le 17 janvier 1706 à Boston et est mort le 17 avril 1790 à Philadelphie.
Benjamin Franklin voit le jour au sein d’une famille nombreuse, modeste et puritaine. À l’aube de l’adolescence, il travaille en tant qu’ouvrier imprimeur et passe son temps libre à parfaire ses connaissances dans divers domaines. Autodidacte et curieux, il s’intéresse en effet à l’écriture et copie de nombreux textes d’Addison pour améliorer son style littéraire.
Il connut un parcours hors du commun. Tour à tour imprimeur, éditeur, écrivain, naturaliste, inventeur et homme politique, il est un des personnages historiques les plus connus aux États-Unis. Il participe notamment à la rédaction de la déclaration d’indépendance des États-Unis, dont il est par ailleurs un des signataires. Il fait donc partie du club très fermé et respecté des "pères fondateurs" de la nation américaine.

Au fil des jours de mai... - Page 2 Benjam10

En 1721, il rédige ses premiers articles pour le New England Courant, journal tenu par son frère, James. Travailleur et déterminé, il quitte Boston pour New York, mais ne trouve pas d’emploi. Il se rend finalement à Philadelphie et reprend, en 1729, la Gazette de Pennsylvanie (Pennsylvania Gazette), un journal colonial à grand succès. L’année suivante, il fonde sa propre imprimerie.
Humaniste et franc-maçon, il estime que l’éducation et la culture doivent être accessibles à tous. Aussi crée-t-il des sociétés littéraires, des clubs de discussions tels que la "Junte", ainsi que la première bibliothèque à abonnement. Il publie également des almanachs instructifs comme L'Almanach du pauvre Richard (Poor Richard's Almanack).
Au cours de sa vie Benjamin Franklin créera de nombreux organismes visant à aider et à protéger la population. Ainsi a-t-il fondé les premiers sapeurs-pompiers, la première bibliothèque de prêt ou encore ce qu’on peut considérer comme la première assurance habitation (elle couvrait le risque d’incendie).
Ses activités ne se limitent toutefois pas aux travaux de la plume. En effet, il se passionne également pour les sciences et étudie notamment l’électricité.

Au fil des jours de mai... - Page 2 Poele10

Après avoir mis sur pied un appareil de chauffage, dit "cheminée de Franklin", il se concentre sur les phénomènes orageux.

Au fil des jours de mai... - Page 2 12005510

Sa célèbre expérience du cerf-volant en pleine tempête, en 1752, lui permet de prouver que la foudre se compose bel et bien d’électricité. C’est ainsi qu’il invente, grâce à cette expérience, le paratonnerre. En 1754, pour cette découverte, il reçoit la médaille Copley par la Royal Society.

Il a également fait des recherches dans le domaine de la météorologie. Puis il fut l'un des premiers hommes à monter dans une montgolfière. Il invente aussi, en 1762, l'instrument à clavier composé de verres frottés, appelé glassharmonica.

Au fil des jours de mai... - Page 2 220px-12

Mais on pourrait aussi parler du poêle à bois à combustion contrôlée, et donc, des lunettes à double foyer. A noter qu’il est aussi le premier à cartographier le courant marin du Gulf Stream en 1770. Bref, c’est un homme aux multiples talents et dont le passage sur cette terre a laissé une trace encore visible aujourd’hui.

Benjamin Franklin rentre triomphalement en Amérique en 1785. Il est aussitôt élu président du Conseil exécutif de Pennsylvanie, puis participe à la rédaction de la Constitution fédérale américaine en 1787. Fatigué, Franklin se retire ensuite de la vie publique et passe ses dernières années à Philadelphie. Il s’éteint le 17 avril 1790, à 84 ans, laissant derrière lui de nombreux écrits, dont ses Mémoires, un formidable témoignage historique de l’Amérique